mardi 16 octobre 2012

11 jours au Mexique - partie 3

Jour 4 (03/08/2012) - El museo nacional de antropologia et le bois de Chapultepec


Le musée national d'antropologie est l'un des plus grands du monde. Il est consacré naturellement aux civilisations pré-colombiennes mais cependant, on y trouve les ossements de notre arrière grand-mère Lucy.
Ce jour-là, le personnel du musée était en grève; l'entrée était donc gratuite.

Généralement ça m'ennuie profondément de prendre des photos dans les musées car on trouve les mêmes un peu partout prises dans de meilleures conditions.
J'en ai quand même shooté quelques unes parce que je trouvais les sujets pittoresques:


un petit dieu dans un bourgeon

un petit dieu dans un coquillage

prédator déguisé en Donald Duck...
à moins que ce soit l'inverse
 Ce genre de bizarrerie antique m'a fait penser à une photo que j'avais prise au Museum Of Modern Art à New-York en 2008 (section pré-colombienne of course):


On dirait du Moebius

Dans un des jardins du musée:
on se croirait dans la jungle mais on se trouve
en plein centre de Mexico
Ensuite on a traversé la route 'Paseo de la reforma' pour visiter le bosque de Chapultepec, un parc immense en plein coeur de Mexico.
On y trouve un zoo et pareil, ça m'ennuie de photographier des bestioles hors de leur habitat naturel.
Pour résumer il y a des petites bestioles,




des grosses bestioles,




et aussi des moyennes.



Puis, on a attrapé un taxi super pénible, il posait trop de questions, on a dîné tôt d'une montagne de viande dans un resto argentin et le lendemain nous avons quitté Mexico City pour Merida dans le Yucatán. 


Jour 5 (04/08/2012) - Mexico/Merida, arrivée dans le Yucatán 

A l'aéroport de Mexico il y avait par moment un vacarme tellement assourdissant que j'ai cru que les avions atterrissaient en faisant du rase mottes au-dessus du toit. Il s'agissait en fait de la diffusion du quart de final de football des JO où l'équipe du Mexique a collé 4 buts au Sénégal. Ce qu'on entendait était les clameurs qui ponctuaient chaque action remarquable.

Si ma mémoire est bonne nous avons décollé vers 11h50. Je crois que c'était le vol AM-531 ou quelque chose comme ça.


instagram avec le galaxy S égal photo pourrie mais bon aide mémoire

Nous avons survolé le sud du golfe du Mexique.

on quitte la côte à 70 km au nord de Veracruz; on distingue Laguna Verde
(merci google earth) 

le Yucatán, c'est tout plat et tout vert; même la mer est verte


A l'aéroport de Merida, on a loué une voiture. Lorsque nous sommes sortis pour la récupérer, on a subi les 10° celsius et les 30° degrés hygrométriques supplémentaires. Pas de doute, bien que plus au nord de Mexico, on était sous un climat tropical. Pour un peu on se serait cru à la maison si ce n'était les chants particuliers des oiseaux qui ressemblaient à des petits cris.

Merida est la capitale de l'état du Yucatán. Même si on peut la considérer comme une ville étape, cela vaut le coup d'y passer une soirée rien que pour partager la douceur de vivre avec tous ces gens qui flânent, qu'ils soient touristes ou locaux. 

une rue piétonne de Merida
A la tombée de la nuit, le ciel et les arbres sont envahis d'oiseaux. On n'entend qu'eux.
flânerie dans le Parque Principal
en arrière-plan, la cathédrale
Itinéraire prévu pour le lendemain: le site d'Uxmal et les grottes de Loltún.

Mais pendant ce temps là, la tempête tropicale Ernesto qui avait inondé la Guadeloupe s'était transformée en cyclone et se dirigeait droit sur notre route. Allions nous y échapper ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire