lundi 19 novembre 2012

11 jours au Mexique - partie 4



Jour 6 (05/08/2012) - Uxmal et les grottes de Loltún

Uxmal (Ouchmal) est une antique cité maya à 80 Km au sud de Merida. Le site est grand et le soleil tape fort ce qui donne deux bonnes raisons d'y aller le plus tôt possible ce que nous n'avons pas fait.
J'ai préféré ce site à celui du célèbre Chichen Itza car moins fréquenté, plus dans la jungle ce qui le rend à mon goût beaucoup plus beau et plus authentique.
D'un point de vue photographique pour les geeks, j'ai laissé le filtre à densité neutre variable scotché sur l'objectif ce qui donne un grain particulier à l'image.
J'ai également expérimenté pour la première fois le mode panoramique du A77, ça marche plutôt bien, et shooté des photos par rafales de trois à des expositions différentes (on dit bracketer) dans le but de créer des photos HDR une fois rentré à la maison (voir la fin de la partie 1).


j'ai utilisé le filtre DNV pour pouvoir déboucher au flash tout en conservant
une grande ouverture pour flouter le fond avec le grand angle (35mm)

HDR

la pyramide du devin avec le filtre DNV


la même pyramide vue depuis la pyramide sud

un panoramique du site

encore du HDR

un habitant du site
l'emploi du fildre DNV rend le ciel plus sexy; normal,
il s'agit de deux filtres polarisants superposés


Trente km plus loin on trouve les grottes de Loltún, pas loin de la localité de Oxkutzcab après le village de Ticul.
Personnellement j'adore les noms des villes et autres sites géographiques au Mexique. Rien que de les lire, ça dépayse déjà.

stalactites

une grande salle

stalactites devant une grande salle

mains peintes en négatif: c'est le contour qui est peint et qui fait l'originalité
de ces peintures

le nain au centre de l'image donne une idée de la taille de cette salle



si on était arrivé plus tôt on aurait eu les rais de lumière
D'après notre guide, les éboulements de roches gigantesques ont été produits par l'astéroïde qui a heurté la terre il y a 65 millions d'années non loin de Merida.

De retour à Merida et après avoir filé gracieusement 50 pesos (3 euros) à un flic qui râlait parce qu'on n'avait pas pris les passeports avec nous dans la voiture, on a fêté les 11 ans de Léo.


Le lendemain, nous sommes partis visiter le site de Chichen Itza.


Jour 7 (06/08/2012) - Chichen Itza et le cenote de Dzitnup

Chichen Itza est le site le plus important et sans doute le plus visité du Yucatan. Par conséquent, il vaut mieux s'y rendre tôt pour le visiter dans les meilleures conditions. Encore raté, nous avons commencé la visite à 11h sous un soleil de plomb.
On commence la visite par 'El Castillo'.


pyramide El Castillo

la casa de las Monjas (HDR)

El Caracol Observatorio (panoramique)

du tissus pour hamac

l'ensemble des milles colonnes

le trou dans lequel les joueurs devaient faire
passer la balle
Ensuite, après avoir mangé une glace, c'est à moitié déshydratés et dégoulinants de sueur que nous avons repris la voiture pour nous diriger vers Valladolid avec l'idée de nous arrêter au cénote de Dzitnup. Nous avons eu du mal à le trouver car l'entrée ressemblait davantage à une piscine municipale qu'à celle d'un site touristique.
Les cénotes sont des puits d'effondrement calcaire remplis d'eau douce, avec parfois de l'eau salée au fond s'ils sont reliés à la mer. Ils sont peut-être eux aussi la conséquence de la chute de la météorite.
A Dzitnup, les cénotes (il y en a deux) sont recouverts d'un toit naturel. Des lampes à couleurs variables ont été disposées dans l'eau et sur la paroi afin de rendre l'endroit encore plus féerique.


les nains donnent l'échelle de cette piscine naturelle

le soleil éclaire et réchauffe par ce trou dans le toit

des fans d'ILG Photographie

broderie à la machine

Après cette pause détente dans une eau fraîche et cristalline, nous avons repris la route, passé Valladolid mais au lieu de continuer vers Cancún, nous avons bifurqué vers le sud pour nous rendre à Tulum.
Les routes du Yucatan sont de grandes lignes droites plates de plusieurs dizaines de kilomètres de long.  La moindre petite hauteur fait surplomber la forêt qui s'étend à perte de vue. Les trajets sont monotones mais par conséquent pas dangereux du tout. Cependant, il y a un rond point quelque part entre Valladolid et Tulum ce qui est totalement déconcertant.

Dans le prochain épisode de cette saga mexicaine, nous visiterons le site de Tulum, remonterons la Riviera Maya jusqu'à playa del Carmen avant de prendre l'avion à Cancún pour retourner à Santo-Domingo via Panama City.


2 commentaires:

  1. En effet, ta femme à un joli petit... panneau ;-P

    RépondreSupprimer
  2. Merci Georges, je lui en ferai part ;)

    RépondreSupprimer