dimanche 3 novembre 2013

L'éclipse du 3 novembre 2013


Ce matin j'avais éclipse partielle. Début 6h07, fin 8h12, max à 7h06 avec presque 60% d'occultation.

M'étant couché tard, j'ai eu la flemme de me lever tôt.
Surtout un dimanche.
Idéalement il aurait fallu que je soit à la Pointe des Châteaux à 6h du matin mais c'est l'heure à laquelle je me suis levé.

Du coup je suis arrivé vers 6h50. Le soleil était déjà haut et surtout les nuages pourrissaient le ciel.

Il y avait beaucoup de monde, les gens étaient venus munis de leurs lunettes de protection et observaient le ciel.
Vers 7h15 un nuage est resté scotché devant le soleil pendant une bonne demi heure.
Je me suis quand même demandé à un moment si je n'aurais pas mieux fait de rester couché.
Mais non, rien de rien, je ne regrette rien. La Pointe des Châteaux est très jolie le matin et observer cet événement rare est un vrai bonheur, même si les conditions n'étaient pas les meilleures.

photo prise à 7h10, donc pas loin de l'occultation maximum

un composite avec la croix de la Pointe des Châteaux

Marisol et sa copine observent le soleil grâce à des lunettes apparues miraculeusement

Et puis autant en profiter pour photographier quelques panoramas, c'est tellement sauvagement joli.



mardi 17 septembre 2013

Livres photo JKM

La semaine dernière j'ai reçu ma première commande de chez JKM. Il s'agit d'un livre photo modèle Cordoba qui a beaucoup de succès (j'en ai 2 en préparation actuellement).
Le livre mesure 30x30 cm ce qui permet de présenter des photos de 60x30 cm une fois ouvert car on peut l'ouvrir à plat, c'est justement fait pour. Les pages sont super épaisses, je dirais au moins plus d'1 mm mais il faudrait un pied à coulisse pour les mesurer exactement.
Et la reliure... quel beau boulot !

La finition est irréprochable, c'est du beau produit, exceptionnel avec la photo laminée sur la couverture en simili-cuir.
Les photos sont apparues exactement comme dansle logiciel, sans aucun décalage des couleurs.

Le coffret est lui aussi magnifique et sublime l'aspect luxueux. En plus, il protège le livre ce qui n'est pas un moindre luxe dans nos contrées tropicales.

Le contact a été excellent avec l'équipe (j'apprécie beaucoup l'humour de Serge, je sens qu'on va bien s'entendre), Sabrina la boss est très accueillante et Cyril le "créateur d'album" m'a parfaitement guidé pour ma première commande. C'est le genre de contact et d'échange qu'on apprécie lorsqu'on commande un tel produit à 7000 Km de distance.
A propos, l'emballage du colis était nickel, parfaitement protégé.

Mais ce qui m'a le plus satisfait c'est que ma cliente a adoré et était tout sourire lorsqu'elle a ouvert le coffret puis parcouru le livre.

Je cherchais une alternative à graphiStudio, je l'ai trouvée avec JKM. Comme disent les djeunes, c'est juste trop bien.


le coffret

le livre dans le coffret
la couverture avec la photo laminée

double page "l'enfilage de la robe"

double page finale

détail de la reliure





dimanche 11 août 2013

Macro photo d'une libellule


Dimanche dernier j'ai repéré une libellule posée sur le fil à linge.
Elle observait avec ferveur une certaine absence d'activité ce qui m'a laissé le temps de monter un objectif macro (minolta 100mm 2.8) sur l'appareil et de descendre lui tirer le portrait.

sans recadrage


avec recadrage

La bestiole étant peu farouche et ayant constaté que je pouvais m'approcher très près, j'ai ensuite monté un 50mm à l'envers pour faire des photos d'encore plus près.

50mm à l'endroit

50mm à l'envers

la bague qui permet de monter l'objectif à l'envers

Par moment elle fuyait mais dès que je m'éloignais, elle revenait se poser exactement au même endroit.

La difficulté avec un objectif monté à l'envers, c'est qu'on ne peut pas contrôler l'ouverture du diaphragme depuis le boîtier vu que le levier de commande sur l'objectif se trouve du coup à l'extérieur.
Lorsque ce levier est au repos, le diaphragme est complètement fermé. On a une bonne profondeur de champ mais pas beaucoup de lumière. Ce que je fais pour avoir un peu plus de lumière, c'est de coincer 2 morceaux d'allumette pour décaler le levier et ouvrir le diaphragme.


le diaphragme fermé au maximum

en baissant le levier on ouvre le diaphragme: ça ne paraît pas énorme
mais on fait entrer 5.5 fois plus de lumière que sur la photo précédente

détail du levier baissé; on voit bien également la grosse
trace de doigt sur le verre en bas à gauche

Pour faire la mise au point, on se rapproche ou on s'éloigne du sujet car la bague de mise au point est inaccessible, coincée entre l'objectif et l'appareil. Il faut s'approcher très près, moins de 5 cm. La profondeur de champ est super étroite avec ce type de montage. 
Mais la photo qui en ressort est unique. Unique également dans le sens où je n'en ai réussie qu'une seule, les 2 ou 3 autres avaient le focus pas au bon endroit (pas facile sans pied et avec le fil à linge qui bougeait au gré du vent).

remarquez la profondeur de champ beaucoup plus étroite que sur les photos précédentes

mardi 4 juin 2013

Laurence et Laurent se sont mariés



Ils se sont mariés pour de vrai le 27 avril dernier à Saint-François. Pourquoi pour de vrai ? Parce que la plupart des personnes croyaient que nos deux comédiens de la série Domino étaient mariés depuis longtemps.
En vrai, c'était faux.

Il a fallu attendre ce dernier samedi d'avril, un samedi ensoleillé alors que le temps était plutôt globalement pourri depuis une semaine.
Un vrai coup de bol météorologique mais ceci dit, il fait généralement beau à Saint François.
De toute façon et quoi qu'il eut pu arriver, le sourire de Laurence vaut 10000 rayons de soleil à lui tout seul.

Pour ceux qui ne connaissent pas Domino, je me suis permis de ré-écrire leur biographie ici.
Ayant déjà travaillé avec eux pour leurs photos d'affiche et press-book et étant donné qu'ils appréciaient mon travail, ils m'ont demandé d'être le photographe de leur mariage.
Un honneur pour moi.

une photo tirée de la séance de décembre dernier pour leur tournée en métropole
La mission a débuté à la Plantation Resort avec la préparation de la mariée.
A la bourre évidemment.
C'est ça la vie de comédien, toujours une grande partie laissée à l'improvisation tout en suivant un fil directeur.


séance de maquillage

qui va encore me traiter de fétichiste ?

une idée de l'ambiance qui a régné ce jour là
glamour

enfilage de la robe

séquence laçage

séquence nouage
bisous bisous

pose de la coiffe et du voile

c'est la bonne taille !

Ensuite direction la mairie de Saint-François. Allez savoir pourquoi mais seulement un tiers de la salle nous avait été octroyé. On était donc plutôt confiné avec un éclairage à contre jour. Cependant j'ai joué au héros, je n'ai pas utilisé de flash parce que:
1- je ne mets jamais le flash sur l'appareil, même sous la torture,
2- je n'avais pas d'endroit pour poser un flash déporté en raison de la salle bondée (il aurait été piétiné ou on l'aurait fait tomber),
3- j'ai fait confiance à la dynamique du capteur de mon appareil pour récupérer les ombres bouchées et les hautes lumières surexposées. Et j'ai eu raison.

J'ai passé presque toutes les photos de la cérémonie civile en sépia parce que les couleurs ne rendaient rien.


le promis attend sa promise

arrivée à la mairie

passage devant le maire

la preuve noir sur blanc

passage des alliances

le premier bisou de Mme Tanguy à M. Tanguy

on sort de la mairie

en route pour la pointe des châteaux


Puis, nous nous somme rendus à la pointe des châteaux pour les portraits et photos de groupe. Là, j'ai monté un flash avec un bol beauté (merci Jérôme) sur un stand, j'ai vissé un filtre de densité neutre variable sur mon zeiss de rêve (une tuerie cet objectif mais à ce prix là, c'est un peu normal) et j'ai shooté les mariés. Pourquoi un flash en plein après-midi ? Déjà parce que je fais ce que je veux. Ensuite, comme le soleil était encore un peu haut et malgré les nuages, les ombres étaient dures sur les visages alors j'ai préféré prendre le contrôle de la lumière.





pas fier le Lolo sur celle-là

tout baigne public chéri

A propos du Zeiss, j'ai écrit un comparatif entre cet objectif et le minolta 28-70G de l'ancienne génération qui a été mon précédent objectif préféré mais qui n'est pas aussi performant que le Zeiss en terme de précision et rapidité de l'auto-focus. Le comparatif ce trouve sur l'excellent site dyxum.com, le site de référence des sonyminoltistes. Beaucoup préfèrent le bokeh du vieux minolta mais j'ai loupé trop de photos avec dans le feu de l'action (j'en ai déjà parlé ici). Par contre, j'ai fait des super portraits avec. Mais comme je ne m'en sers plus depuis que j'ai le Zeiss, je l'ai mis en vente ici et ici. On s'est pas pressé au portillon pour me l'acheter jusqu'à présent.

Après cette séance, nous avons poursuivi au Blue Cafe de la Plantation Resort pour le vin d'honneur, la cérémonie laïque et la réception.
Mais avant tout, une séance avec la Dodge de 1958.




techniquement, un flash dans la voiture et un flash devant Laurence

"vas-y, fais moi poireauter !"

la photo retenue pour les faire-part

début de la cérémonie

c'est Michaël Blameble du groupe Kilyndae qui a officié la cérémonie

celle-là j'avoue, je l'ai prise pour le blog

de l'amour...

séquence rétrospective

l'humoriste Paulo a fait une apparition surprise

le livre d'or

ouverture du bal

découpe du gâteau style trash

miam !
j'ose à peine imaginer la nuit de noce (photo issue de "Domino, le spectacle")