dimanche 6 avril 2014

21ème Salon du Mariage Caraïbes



Cette année je suis allé faire un tour au 21ème salon du mariage 2014 en touriste. Je vous rappelle que l'année dernière, j'étais exposant à ce salon. Et l'année dernière si vous savez bien compter, c'était le 20ème salon du mariage.

Il y a des avantages et des inconvénients à aller assister seulement à un défiler plutôt que d'exposer.

En voici la liste exhaustive.

Inconvénients:

  • - j'ai booké personne
  • - un seul essai pour les photos du défilé
Avantages:
  • - pas mal aux pieds
  • - j'ai déjà oublié les musiques du défilé (l'année dernière j'ai eu la version de Bardot de "Tu veux ou tu veux pas" ainsi que "Zou Bisous Bisous" de Gillian Hills dans la tête pendant 2 mois).
Les mannequins ont défilé avec des robes toutes plus belles les unes que les autres et les accessoires étaient également magnifique. Cette année notons l'apparition de colombes en tant qu'accessoire; outre son côté pacifique et apaisant durant la cérémonie religieuse, il permettra éventuellement de faire l'appoint au moment de la réception si quelques invités imprévus venaient à apparaître.


Les photos du défilé par ordre chronologique:

































Photo Bernie Vuillemin était de la partie

jeudi 3 avril 2014

Mariage de Maud et Charly



Un mariage étalé sur deux jours comme c'est souvent le cas en Guadeloupe.
Ma mission a commencé le 12 décembre à la mairie des Abymes. Le temps n'était pas très folichon lorsqu'on est arrivé mais ça c'est très vite arrangé. Néanmoins, comme je suis un maniaque du flash, il a fallu que j'en colle un peu à l'intérieur de la mairie pour donner un peu de relief  et compenser le contre jour.
Une fois sortis sur la terrasse de la mairie (très pratique pour shooter quelques portraits et photos de groupes), on a eu droit à un splendide soleil de midi bien éclatant, ce qui m'a poussé à user de mon célèbre filtre à densité neutre variable dont j'ai souvent fait l'éloge dans ce blog.

Ceci dit, si le filtre que j'ai acheté il y a deux ans en 72mm de diamètre est excellent, celui de la même marque que j'ai collé sur mon zeiss 24-70 (que j'aime de tout mon cœur) avec un diamètre de 77mm a bien la densité mais pour ce qui de la neutralité, on obtient un grand X clair sur fond violet dès qu'on le pousse beaucoup ce qui n'arrive pratiquement jamais. Cependant, le jour où par malheur je devrai photographier une explosion nucléaire, je serai bien embêté.

Cette histoire de diamètre me fait penser qu'un de ces quatre matin, il faudra que je traduise l'excellente comparaison, oui j'aime m'auto-congratuler, que j'avais faite en anglais sur le site dyxum entre le minolta 28-70 f/2.8 et le zeiss 24-70 f/2.8. Oui j'aime bien me la péter en anglais sur les forum de photographie et parfois, je leur envoie même des selfies sur polaroïd, surtout le jeudi.
Je suis sûr qu'en faisant ce comparatif en français dans ce blog et qu'en allant traîner sur un forum sony/minolta francophone pour balancer négligemment un lien vers l'article, car il y en a toujours un pour demander
 -je le sais j'en ai fait partie- s'il faut choisir le minolta 28-75D (diesel) ou  le minolta 28-70G (gonflé) ou le tamron 28-75 ou le zeiss 24-70 qui coûte un bras, j'attirerai des centaines de visiteurs et tellement de commentaires que Georges ne se sentira plus seul.
D'ailleurs, si à l'époque quelqu'un avait fait ce genre de comparatif, je n'aurais pas acheté le minolta mais plutôt attendu pour économiser pour le zeiss qui coûte un bras, même d'occaz.

Le comparatif se trouve ici (partie 1 avec un humain synthétique pourvu de vrais cheveux): http://www.dyxum.com/dforum/minolta-2870g-vs-zeiss-2470-test-shots_topic95230.html


CZ2470 vs minolta 28-70G @ f/2.8

et ici (partie 2 avec des vrais humains): http://www.dyxum.com/dforum/minolta-2870g-vs-zeiss-2470-test-shots_topic95230_post1134353.html#1134353



Mais je m'égare complètement car cet article qui devait traiter initialement du mariage de Maud (j'adore ce magnifique prénom) et Charly a complètement dérivé vers un sujet technique et quelque peu égocentrique je dois l'admettre.
Je suis sûr que beaucoup ont déjà décroché.

Il est temps de que je me recentre sur le sujet initial et que je vous colle quelques photos.


avant le jour J: les AA pour les flashes, les AAA pour les radio triggers
(facile: sauras-tu trouver quelle est ma marque de batteries préférée ?)

par précaution, j'emporte toujours beaucoup trop de batteries
j'ai au moins tout en double (sauf le zeiss 24-70 mais devinez, j'ai un minolta 28-70 au cas où)


ambiance fou rire

toujours des fous rires
normal, il y avait une super ambiance

sur la terrasse avec le flash, le filtre ND et les jolis chapeaux

sur la terrasse avec le soleil dans le dos et le flash de côté
(facile: sauras-tu trouver de quel côté était positionné le flash ?)

avec le flash de côté, le filtre ND et le soleil derrière on a une lumière magnifique
proche de ce que l'oeil a perçu et de ce dont le cerveau s'est souvenu

la procession en sortant de la mairie: un mélange de fresque égyptienne et d'Abbey Road


Voilà, mission du 12 décembre terminée. On recharge les batteries.

Samedi 14 décembre, les Abymes, Maud se prépare.La lumière est douce dans la chambre mais insuffisante. Il n'en faut pas moins pour soulager l'obsession qui me caractérise:  je dégaine un flash (d'ailleurs qui l'aura remarqué sur les photos suivantes, hein ?).

pendant que Maud se fait maquiller, sa robe attend patiemment

pendant que Maud se fait oindre,
les alliances se sont alliées pour un shooting express

là, je comprends pas: l'image originale est plus sombre
mais dès que je l'uploade dans blogger elle devient plus claire
cliquez sur l'image pour l'agrandir et voir le diamant qui scintille

Elodie profite de la maquilleuse de sa maman
ce qui lui réussit beaucoup
la patience de la robe a été récompensée

16h00: arrivée à l'église de Baie-Mahault et pour moi c'est la confusion totale. Il y a deux fois plus de personnes que prévu, un cortège adverse car pas habillé de la bonne couleur, Jessica la photographe de OneDay et son vidéaste et... des mariés de rechange ???
Et tout à coup, cela devient clair: je comprends que deux mariages sont célébrés en même temps et que bien informé de ma passion pour le challenge et la prise de vue dans des conditions extrêmes, on a décidé de me le cacher soigneusement et de m'en faire la surprise au dernier moment.
J'adore.
N'empêche qu'à partir de maintenant dans le questionnaire d'avant le mariage je demande combien de mariage seront célébré simultanément car en haute saison, il paraît que ça peut monter jusqu'à quatre !
Second challenge: les mariés sont quasiment collés contre l'autel et je n'ai pas le droit de monter sur le cœur pour les photographier. Ni Jessica de OneDay et son vidéaste par ailleurs. Cela implique de les shooter avec un angle plutôt fermé.
Bon sinon l'église est plutôt jolie, claire et le prêtre m'autorise même à monter au-dessus du narthex, là où généralement on place les grandes orgues.
Comme le temps est un peu couvert, qu'en décembre il fait déjà sombre vers 16h, j'ai dégainé un flash monté sur un stand le plus haut possible, orienté 
sa tête vers la voûte et réglé sa puissance sur 1/1, c'est à dire max, parce que fallait pas mal arroser. Ca a suffit pour faire l'appoint de lumière.

l'arrivée des mariés à l'église de Baie-Mahault 

Elodie lit un texte

l'église vue d'au-dessus du narthex
on voit Jessica de OneDay accroupie au milieu de l'allée

l'assemblée est concentrée sur la lecture d'un texte

tout le monde est attentif...

...sauf le ti moun qui me regarde

c'est le moment des vœux

passage de bague au doigt: 1-0 (Maud ouvre le score)


passage de bague au doigt: 1-1 (égalisation Charly)

En décembre les jours sont courts. C'est d'ailleurs en cette fin d'année que l'expression "la nuit tombe" prend littéralement son sens.
Alors quand on sort de l'église à 17h20, on a intérêt à se dépêcher pour aller shooter les portraits et photos de groupe dans un endroit sympa.
C'est la base de ski nautique à côté du domaine de Birmingham que nous avions choisie car elle se trouve à 5 minutes de l'église de Baie-Mahault.
Même s'il faisait déjà bien sombre lorsque nous sommes arrivés, la lumière dorée caractéristique de cette époque de l'année était toujours présente mais pas pour longtemps, il fallait faire vite, nous fîmes vite.
Et lorsque la nuit s'installa définitivement, nous partîmes.



repérer les lieux avant fait gagner du temps
et évite les mauvaises surprises


Ensuite nous nous somme rendus à Petit-Bourg pour la réception. Le temps qui avait été clément jusqu'à présent à commencé à se dégrader.
Peu importe nous étions à l'intérieur mais cela nous a obligé à annuler la séance que j'avais prévu de faire dans le jardin.



ça c'est du gâteau !

arrivée des mariés sous les pétales de fleur

le couple entre dans la salle

les mariés improvisent l'ouverture du bal

suivis par les enfants qui leur emboîtent le pas

les jeunes filles posent pour un portrait

photo de famille

la traditionnelle découpe du gâteau
(un des gâteaux plutôt)